10 points à évaluer pour choisir un programme de citoyenneté par investissement ?

Table des matières

points à évaluer pour choisir un programme de citoyenneté par investissement - Blog - Bannière

Avant d’investir, il est essentiel de bien comprendre les exigences du programme. Celles-ci peuvent varier en fonction du pays proposant le programme. Voici un résumé général des critères typiques que vous pouvez discuter avec votre conseil. Bien les comprendre vous permettra de choisir la meilleure option qui s’applique pour vous, et surtout vous éviter un refus de votre demande.

 

 

 

1) Critères d’éligibilité

 

Chaque programme de citoyenneté par investissement a ses propres critères d’éligibilité, qui peuvent inclure des facteurs tels que l’âge, la bonne santé, l’absence de casier judiciaire et la preuve de fonds légaux. Certains programmes peuvent même exiger la connaissance de la langue du pays dans lequel vous faites la demande. La plupart des programmes exigent que le demandeur principal ait au moins 18 ans, et l’âge des personnes à charge acceptées peut varier selon le programme.

 

 

 

2) Montant d’investissement minimum

 

La plupart des programmes de citoyenneté par investissement exigent des candidats une contribution financière significative à l’économie du pays. Le montant minimum d’investissement peut varier considérablement, allant de plusieurs centaines de milliers à plusieurs millions de dollars. Il est important de se renseigner sur le montant d’investissement spécifique du programme qui vous intéresse. Les options les moins chères se situent autour de 100,000USD.

 

 

 

3) Options d’investissement

 

Les pays peuvent offrir différentes options d’investissement pour obtenir la citoyenneté, telles que l’immobilier, les obligations gouvernementales, les investissements commerciaux ou les contributions à des fonds de développement spécifiques. Chaque option a ses propres exigences et avantages, il est donc important de bien comprendre les options d’investissement disponibles dans le programme que vous envisagez.

 

 

 

4) Documents requis

 

Les candidats doivent généralement fournir des documents importants tels que des actes de naissance, des passeports, des pièces d’identité, des certificats de mariage (le cas échéant) et des documents financiers pour prouver l’origine des fonds investis. Les documents spécifiques requis peuvent varier en fonction du programme et des circonstances personnels du candidat. Un conseiller compétent, avec un réseau de professionnels dans de nombreux pays, peut faciliter l’obtention de ces documents.

 

 

 

 

 

5) Vérification des antécédents

 

Les candidats sont généralement soumis à une vérification minutieuse des antécédents pour garantir qu’ils respectent les normes d’intégrité et de caractère établies par le pays. Ce processus implique souvent la vérification de la source des fonds et des antécédents du candidat et de ses membres de famille.

 

 

 

6) Exigence de résidence

 

Certains programmes peuvent avoir une exigence minimale de résidence, ce qui signifie que les candidats doivent passer un certain temps physiquement présent dans le pays avant de pouvoir bénéficier de la citoyenneté. L’exigence de résidence peut varier, allant de quelques jours à plusieurs mois, voire années.

 

 

 

7) Frais et dépenses

 

En plus du montant d’investissement, les candidats doivent être prêts à couvrir divers frais et dépenses liées à la demande de citoyenneté, notamment les frais de traitement du gouvernement, les honoraires juridiques, les frais de demande et autres coûts administratifs. Les transactions de change et de devises peuvent aussi représenter un coût important dans certains cas.

 

 

 

8) Personnes à charge

 

L’inclusion de personnes à charge est courante, cependant, il est impératif que les candidats sachent qui ils peuvent inclure dans la même demande. Votre consultant en citoyenneté doit bien connaître les personnes à charge de la famille. Le manque de connaissance dans ce domaine peut avoir des conséquences et entraînera finalement des retards et des dépenses supplémentaires qui peuvent être évités avec des conseils appropriés. Les personnes à charge sont les enfants, le conjoint et les parents du demandeur principal ou du conjoint qui sont financièrement à charge du demandeur principal. Les enfants doivent être inscrits à temps plein et justifier leur dépendance financière envers leurs parents. Actuellement, seul un programme CBI accepte les frères et sœurs du demandeur principal ou du conjoint, à savoir les frères et sœurs célibataires, quel que soit leur âge. Ces frères et sœurs célibataires ne peuvent pas être divorcés auparavant et ne peuvent pas avoir d’enfants pour être admissibles dans la même demande. Chaque programme CBI établit ses propres règles pour ajouter des personnes à charge. Le consultant en citoyenneté devrait demander des informations sur l’âge des enfants et des parents, car chaque programme a des exigences différentes. La date de naissance du demandeur est importante, car, au moment de la demande, elle ne doit pas dépasser l’âge minimum requis par la loi. Il convient également de savoir si le demandeur principal prévoit d’avoir des enfants à l’avenir, car certains programmes, comme n’envisagent pas d’inclure les nouveau-nés après l’obtention de la citoyenneté.

 

 

 

9) Votre nationalité est-elle interdite de postuler pour le programme sélectionné ?

 

Certaines nationalités spécifiques sont interdites de postuler pour certains programmes de citoyenneté par investissement. Par exemple, Saint-Kitts-et-Nevis n’autorise pas les ressortissants de la Corée du Nord, de l’Iran et de l’Afghanistan à postuler pour son programme. Par conséquent, les demandeurs doivent comprendre quelles sont les options qui s’offrent à eux. D’autres programmes ne restreignent aucune nationalité en particulier et acceptent les candidatures au cas par cas, les résultats dépendront uniquement de la source de fonds du demandeur principal et de son casier judiciaire propre.

 

 

 

10) Quelles sont vos destinations cibles et fréquemment visitées ?

 

Chaque pays a une liste unique de pays exemptés de visa qui peut aider les demandeurs à réduire les différentes options de programmes. Par conséquent, lorsque vous recherchez le bon programme CBI, vous devez savoir dans quel pays vous allez voyager fréquemment. Par exemple, la Grenade est le seul pays avec un programme CBI qui permet un accès sans visa à la Chine. Donc, si une personne a des affaires en Chine, elle pourrait envisager de demander la citoyenneté grenadienne. De plus, un passeport grenadien permet l’obtention d’un visa à l’arrivée aux Émirats arabes unis, ce qui est une excellente option pour les personnes qui ont des affaires aux EAU. Si vivre en Europe est une priorité, alors Chypre est la meilleure option que tout investisseur peut rechercher. Après avoir obtenu la nationalité chypriote, les demandeurs pourront vivre dans n’importe quel pays faisant partie de l’UE.

 

 

Il est crucial de noter que les exigences spécifiques peuvent varier considérablement entre les différents programmes de citoyenneté par investissement proposés par différents pays. Il est recommandé de consulter un conseiller qualifié spécialisé dans les programmes de citoyenneté par investissement pour obtenir des informations précises et à jour concernant le programme spécifique qui vous intéresse.

Nous joindre

N’hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions ou si vous voulez plus d’informations sur un programme spécifique.

+1 877-207-2747

bache@bacheglobalconsulting.com

Name
Ouvrir le chat
Posez-nous vos questions
Bonjour,
Comment peut-on vous aider ?